Marque Bretagne

Le Ny au firmament

26/09/2021

Les visages sont crispés en ce début d’après-midi. Dans quelques heures le verdict final sera rendu. Sous l’arche de départ, juste derrière les porteurs des maillots distinctifs, Anthony Delaplace et Nick Van Der Lijke serrent les dents. L’étape promet d’être épique, les bonifications primordiales et le pavé de Dinan décisif.

Le début de course est vite animé par une première échappée de 8 coureurs au sein de laquelle on note la présence de Mathis le Berre (Arkéa-Samsic) placé à seulement 1 minute 45 de Thibault Ferrasse au classement général. Cela oblige évidemment le peloton à réagir. Les B&B Hotels mettent en marche avec l’aide de Riwal et remettent de l’ordre dans la course. Ils autorisent finalement la sortie de 3 coureurs. David Boutville (Côtes d’Armor-Marie Morin-U), Mattia Guasco (Qhubeka), et Marcos Jurado (Electro Hiper Europa). L’écart est maintenu légèrement autour de la minute lorsque 4 coureurs décident de rejoindre l’avant de la course. Léo Hayter (Team DSM) et prétendant au général tente le tout pour le tout très loin de l’arrivée. Il est accompagné par Elmar Reinders (Riwal), Julian Lino et Azzedine Lagab (Bike Aid).

C’est ainsi que se compose la course à l’entame du circuit final de Dinan. Le peloton suit à près d’une minute quand la course explose littéralement. Les AG2R Citroën U23 tentent un coup de force en lançant Jordan Labrosse à l’avant. Alors que le regroupement est général c’est au tour des Arkéa Samsic de lancer Yannis Voisard. Il est accompagné par Bastien Tronchon (AG2R Citroën U23), Tobias Andresen (Team DSM), et Jesper Hansen (Riwal). Dans le groupe des favoris pour le général, Léo Danès (Dinan) est très remuant. Puis c’est au tour de Jean-Louis Le Ny (WB-Fybolia-Locminé) de s’exposer. Il semble très fort et rentre assez facilement sur les échappés. Anthony Delaplace sent le mauvais coup venir et porte également une attaque. Il reste environ 15 km et la course semble échapper à Thibault Férasse dont les B&B Hotels ne sont pas en mesure de ramener le calme.

Alors qu’il ne reste plus que 6 kilomètres à parcourir, Anthony Delaplace rentre sur le groupe de Jean Louis Le Ny. Thibault Férasse est à plus de 20 secondes. La course au classement général est finie pour lui. Dans le groupe des favoris, Valentin Retailleau est également là.

Alors que la dernière montée se profile, Bastien Tronchon s’en va, accompagné d’Andresen. Le danois déborde le français dans la dernière ligne droite et conquiert enfin la victoire d’étape qui le fuyait depuis le début de la semaine.

A quelques encablures de là, alors que la bataille ferraille dans la côte pavée de Dinan, Jean-Louis Le Ny est contraint de mettre pied à terre pour remettre sa chaine en place. Il perd du temps et la confusion règne lorsqu’il franchit la ligne d’arrivée près d’une minute après Anthony Delaplace. La règle des 3 kilomètres est appliquée et c’est bien Jean-Louis Le Ny qui est déclaré vainqueur de ce Tour de Bretagne. Anthony Delaplace est 2ème et Valentin Retailleau 3ème.

Jean-Louis Le Ny obtient là un succès qui lui ouvrira à n’en pas douter les portes du monde professionnel à tout juste 23 ans.

Bien que catalogué plus difficile édition depuis de nombreuses années, la course est encore départagée à coups de petites secondes et le leader du dernier matin est encore dépossédé de son bien sur le pavé de Dinan. Fidèle à lui-même, ce Tour de Bretagne aura encore tenu toutes ses promesses.